Atelier qualité à Berne

Atelier qualité à Berne En concurrence ou complémentaires? Le 2 novembre 2017, un autre atelier qualité consacré au thème «Protection de l’enfant étatique versus privée» est organisé à Berne.

APEA Berne, Weltpoststrasse 5, 3000 Berne 15

jeudi, 02. novembre. 2017
17h30 – 19h00

Sur la toile de fond d’une «industrie du social» se développant de plus en plus fortement, la protection de l’enfant étatique fait face à une offre privée croissante. Ces évolutions amènent à se demander quels rapports entretiennent ces deux formes de protection de l’enfance, privée et étatique. Sont-elles en concurrence, se complètent-elles judicieusement ou peut-on tabler sur une coexistence enrichissante pour les deux parties? Il convient d’examiner les tâches de l’Etat ne pouvant être déléguées dans la protection de l’enfant et les ruptures justifiées du monopole de l’Etat dans le cadre des prérogatives de puissance publique, pour engager ainsi une discussion sur les domaines dans lesquels des organisations privées sont judicieuses. Par ailleurs, il appartient de clarifier la façon dont l’on peut concilier les coûts croissants associés à cette externalisation de tâches auprès du secteur privé avec les efforts d’économie dans le domaine social et dans quelle mesure une protection de l’enfant en recrudescence dans le privé nécessite des réglementations étatiques (surveillance, obligations d’autorisation, réglementations relatives à la tarification, etc.). Une dernière question est alors abordée: où nous mène «l’industrialisation du social» et à quel prix?

L’atelier qualité sera l’occasion de discuter, après deux brèves interventions controversées, de ces questions et d’autres avec les personnes présentes.

 

Emetteurs d’inputs:
Charlotte Christener-Trechsel
, présidente APEA Berne
Markus Spicher, directeur et copropriétaire de SOLOKES (Sarl pour mandats de protection de l’enfant et de l’adulte)
Animation: Andrea Hauri et Daniel Rosch

Inscription: d’ici au 2 octobre au plus tard, à l’aide du formulaire d’inscription ci-dessous.
Coûts: aucun

Ateliers qualité
Les ateliers qualité sont de petites manifestations spécialisées gratuites et thématiques destinées à la pratique. Ils sont organisés à rythme semestriel dans différentes régions de Suisse romande et alémanique.

Forme
Les émetteurs d’inputs constituent, au moyen de leurs brèves interventions orales, une base fondée de sorte que les préoccupations et questions des 25 à 30 participants au maximum sur le thème concerné soient recueillies, que des contextualisations spontanées, des inputs, des idées, des formes de collaboration et des développements soient consignés et que des échanges entre les participants soient favorisés. Les ateliers qualité ne comportent donc pas d’interventions ni présentations classiques.

 

La CIQUE
La Communauté d’intérêt pour la qualité de la protection de l’enfant (CIQUE) œuvre pour le développement et l’assurance de la qualité de la protection de l’enfant tout comme pour une pratique axée sur les besoins fondamentaux et les droits des enfants. Elle crée des opportunités, des manifestations et des structures permettant de conjuguer les différentes logiques disciplinaires et professionnelles. Par ailleurs, elle souhaite faire le lien entre les différentes institutions et organisations impliquées dans la protection de l’enfant, dans un souci de développement et d’assurance de la qualité. Elle veut créer en continu des offres venant promouvoir l’échange interprofessionnel et interinstitutionnel, tout comme l’échange entre la science, la pratique et l’administration spécialisée. Elle souhaite, d’une part, contribuer à la compréhension entre les professions et organisations travaillant dans le domaine de la protection de l’enfant et, d’autre part, concourir à la mise en place et la pratique d’une culture de la vigilance, de l’erreur et de la fiabilité dans ce même domaine. La CIQUE poursuit la vision d’une protection de l’enfant professionnalisée et de haut niveau qualitatif. Celle-ci participe durablement à la réduction des mises en danger du bien de l’enfant, prévient principalement ces dernières en fonction des possibilités et est pratiquée conformément au droit et aux lois en vigueur, mais aussi sur la base des connaissances scientifiques les plus récentes.